Quels sont les signes qui permettent d’identifier une personne bipolaire ?

Comment reconnaître une personne bipolaire ? Ce que vous devez savoir

Le trouble bipolaire est une condition psychiatrique complexe qui affecte bon nombre d’individus à travers le monde. Il est caractérisé par des changements extrêmes d’humeur pouvant aller de périodes d’excitation intense à des épisodes de dépression profonde. Ce trouble affecte énormément le quotidien et la qualité de vie des personnes touchées. Pouvoir reconnaître les signes et les symptômes de la bipolarité revêt une importance cruciale. Les personnes affectées pourront recevoir le soutien et les traitements nécessaires. Découvrez dans cet article les signes qui permettent d’identifier une personne bipolaire.

Les phases maniaques

L’un des signes caractéristiques du trouble bipolaire est la présence de phases maniaques. Durant ces périodes, la personne touchée peut se sentir étonnamment euphorique, débordante d’énergie et très confiante. Elle peut présenter un rythme de pensée assez rapide et avoir des idées incroyables. Elle peut aussi couramment présenter des comportements impulsifs tels que :

  • Les comportements à risque ;
  • Les dépenses excessives ;
  • Les décisions irréfléchies.

Ces périodes d’excitation excessive et de comportement impulsif doivent être observées avec attention. Elles peuvent indiquer que la personne concernée souffre de trouble bipolaire.

Les épisodes dépressifs

En dehors des phases maniaques, les personnes qui souffrent de trouble bipolaire peuvent aussi présenter des épisodes dépressifs. Durant ces périodes, elles peuvent ressentir du désespoir, une tristesse profonde, une perte d’intérêt pour les activités autrefois appréciées, des troubles du sommeil, une fatigue intense, etc. Les pensées suicidaires, les sentiments de dévalorisation et les variations de l’appétit peuvent être également observés chez les personnes bipolaires. La présence des symptômes dépressifs en alternance avec des phases maniaques est un indicateur majeur du trouble bipolaire.

Les changements rapides d’humeur

Les changements rapides d’humeur

Les personnes bipolaires présentent souvent une grande rapidité à passer d’une humeur à une autre. En effet, les changements d’humeur se produisent rapidement, voire en quelques heures. Une personne bipolaire passera d’un état de joie intense à un état de tristesse profonde en un court instant. Avec une telle instabilité émotionnelle, les relations interpersonnelles de ces personnes sont plutôt difficiles et peuvent grandement impacter sur son bien-être général au quotidien.

Les fluctuations d’énergie

Les personnes qui souffrent de trouble bipolaire peuvent faire l’objet de fluctuations d’énergie importantes. Durant les phases maniaques, elles peuvent déborder d’énergie, parler rapidement, avoir une activité incessante et des difficultés à se reposer. Par contre, lors des épisodes dépressifs, ces personnes peuvent ressentir de l’épuisement, une fatigue constante et de la léthargie. Ces fluctuations extrêmes d’énergie constituent des indicateurs non négligeables qu’il faudra prendre en compte lors de l’évaluation d’un cas de bipolarité.

Les troubles de la concentration et de la mémoire

Les troubles de la concentration et de la mémoire

Les personnes qui souffrent de trouble bipolaire peuvent également présenter des problèmes de concentration et de mémoire, notamment durant les phases maniaques. En effet, la rapidité et la désorganisation de leurs pensées peuvent rendre la concentration particulièrement difficile sur une tâche spécifique. Ces différents problèmes cognitifs peuvent influer sur la performance scolaire ou professionnelle de la personne touchée par le trouble. Ils sont souvent observés dans le diagnostic du trouble bipolaire.

En somme, le trouble bipolaire présente différents signes distinctifs. Une observation attentive des comportements de la personne se révèle essentielle pour le reconnaître. Les personnes bipolaires ont besoin de compréhension et de soutien pour surmonter la maladie. Vous pouvez communiquer avec elles de manière ouverte et non-jugeante. Vous pouvez aussi leur suggérer des stratégies d’adaptation comme la méditation ou la thérapie cognitivo-comportementale pour bénéficier d’une prise en charge adaptée.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos produits sont sûrs, efficaces et respectueux de l'environnement.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Articles récents

Catégories