Peut-on mourir du cancer de la prostate ?

Peut-on mourir du cancer de la prostate ?

L’appareil génital de l’homme comme de la femme n’est pas à l’abri des maladies, des infections et même des cancers. Pour en limiter les dégâts, il est préférable de se tourner vers une prise en charge rapide. Chez l’homme, l’une des maladies génitales auxquelles il peut être exposé est la tumeur de la prostate. Bien qu’elle présente un bon pronostic, une intervention chirurgicale ou le traitement adapté permet d’augmenter les chances de s’en sortir indemne. Peut-on mourir d’une tumeur de la prostate ? Réponse dans cette rédaction. 

Qu’est-ce qu’un cancer de la prostate ?

La tumeur de la prostate fait partie des problèmes de santé qui prennent naissance en raison d’une tumeur maligne. En effet, cette tumeur est constituée de cellules en excès qui constituent un bloc et deviennent très vite cancéreuses. Une fois la tumeur cancéreuse développée, ses cellules attaquent la prostate et peuvent même se propager vers d’autres organes. Cela crée des maladies et des infections dangereuses. Comme mentionné dans le décor, la tumeur de la glande masculine fait partie des maux auxquels sont le plus exposés les hommes.

Quelles sont les causes du cancer de la prostate ?

Une tumeur prostatique peut tenir de plusieurs causes :

Quels sont les symptômes du cancer de la prostate ?

Une tumeur de la prostate est découverte au travers de certains signes tels que :

  • Écoulement de l’urine et difficulté à sortir sous forme de jet ;
  • Récurrence des infections urinaires telles que la prostatite ou encore la cystite ;
  • Douleurs et brûlure lors de la miction ;
  • Troubles érectiles et difficulté à éjaculer.

Peut-on mourir du cancer de la prostate ?

Peut-on mourir du cancer de la prostate ?

La maladie de la prostate offre le plus de chances de survie. Ce taux est plus élevé lorsque le mal est détecté dans les premières phases. Mais lorsqu’on est confronté à une phase avancée et qu’il s’agit d’une prostate métastatique, le taux de survie n’est que de 30 %. En effet, guérir de cette tumeur demande un dépistage, un traitement adapté à base de compléments alimentaires ou autres médicaments. Dans le cas où ces moyens pour la survie ne sont pas mis en place immédiatement, alors oui, il est possible de mourir d’une maladie de la prostate s’il n’est pas détecté et traité à temps. C’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé de se faire dépister dès les premiers signaux de la maladie.

Comment guérir d’un cancer de la prostate ?

Il existe des traitements qui permettent de guérir d’un cancer prostatique. Il s’agit de :

La radiothérapie

On a recours à la radiothérapie afin d’empêcher la propagation des cellules cancéreuses. Ainsi anéanties, les cellules ne peuvent plus se propager vers les autres organes du corps. Mais ce traitement au moyen des radiations présente des effets secondaires comme une fatigue lancinante et les troubles de la digestion.

La chimiothérapie

La chimiothérapie consiste à envoyer dans le sang des médicaments afin de détruire les cellules anormales à l’origine d’un cancer et celles qui ont pu se propager vers d’autres organes et tissus. Bien qu’elle soit efficace, elle a aussi des effets très lourds à supporter. En effet, on peut observer chez une personne qui se traite avec la chimio, la perte de cheveux, les maux de tête, la fatigue. On peut aussi remarquer des troubles de tout genre et des douleurs lancinantes.

La prostatectomie totale

C’est la solution la plus radicale et drastique, mais aussi celle qui réduit les chances de récidive. La prostatectomie totale consiste en une excision des glandes reliées à la prostate : il s’agit des vésicules séminales. Suite à cette intervention chirurgicale, on peut noter des troubles érectiles et une incontinence urinaire.

Ainsi, le dépistage en ce qui concerne le cancer de la prostate reste le meilleur moyen d’entamer un traitement lors de la première phase du cancer. En phase terminale, le taux de mortalité face au cancer devient considérable et un traitement peut ne pas se révéler efficace. Bien qu’elle présente un bon pronostic, il est possible de mourir d’une tumeur de la glande masculine.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *