Que faut-il comprendre par un plasma légèrement hémolysé ?

Que veut dire plasma légèrement hémolysé ?

Le plasma représente la partie liquide restante lorsque le sang se coagule et qu’il ne reste plus que les globules rouges, les leucocytes et les plaquettes. Elle contient de l’eau, des protéines, des déchets métaboliques, des nutriments, des électrolytes et des hormones. Si au cours des échantillons de sang le plasma peut être analysé, il peut paraître légèrement hémolysé. Qu’est-ce que cela veut dire ? Comment le savoir ? Quelles sont les conséquences ? Les réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’un plasma légèrement hémolysé ?

Tout d’abord, il faut noter que l’hémolyse n’est pas une maladie comme l’arthrose ou le cancer de la prostate. Vous n’en souffrirez donc pas. Il s’agit tout simplement de la destruction des globules rouges dans le sang. Ces derniers, une fois détruits, libèrent leur contenu, principalement de l’hémoglobine. 

Qu’est-ce qu’un plasma légèrement hémolysé ?

Un plasma légèrement hémolysé veut tout simplement signifier que le contenu des globules rouges s’est déversé dans le liquide plasmatique. L’hémolyse peut survenir dans les cas suivants :

  • une mauvaise manipulation des échantillons de sang au cours du prélèvement ou du transport ;
  • une exposition à des facteurs externes (températures, produits chimiques) ;
  • des cas de maladie, d’intoxication ou d’infection.

Quelle que soit la cause de l’hémolyse du plasma, il faut noter qu’il est possible de la détecter afin d’y apporter une solution. 

Comment reconnaître un plasma légèrement hémolysé ?

Un plasma légèrement hémolysé se reconnaît de deux façons différentes. La première, c’est en observant la couleur du liquide plasmique au niveau de l’échantillon prélevé. Lorsque ce dernier est rose, rouge clair ou encore tend vers le brun, il est possible d’affirmer qu’un plasma est légèrement hémolysé.

La seconde façon d’identifier un plasma légèrement hémolysé, c’est en réalisant des tests en laboratoire. L’hémolyse a tendance à faire varier la teneur des constituants du liquide plasmique. Lorsque les globules rouges déversent leur contenu dans le plasma, certains constituants peuvent prendre de la valeur et d’autres chuter considérablement. Ce sont ces différentes variations qui permettent d’affirmer en laboratoire que le liquide plasmique est hémolysé. 

Comment reconnaître un plasma légèrement hémolysé ?

Toujours en ce qui concerne les tests, il est possible de vérifier la teneur de l’hémoglobine déversée dans le plasma. En règle générale, le taux d’hémoglobine ne doit pas dépasser 0,5 g/L. Cependant, tout dépend du laboratoire d’analyse et de la valeur fixée pour définir un plasma légèrement hémolysé. 

Quelles sont les conséquences d’un plasma légèrement hémolysé ?

Quelles sont les conséquences d’un plasma légèrement hémolysé ?

Un plasma légèrement hémolysé ne doit pas pousser à la panique comme dans le cas d’une prostate ou de toute autre affection. Les conséquences ne sont pas graves. Cependant, il faut noter que même en cas d’hémolyse légère du plasma, il peut avoir une perturbation de la teneur des constituants. Pour cette raison, un échantillon peut être refait, dans le but d’avoir des résultats fiables et de meilleures interprétations. Dans ce cas de figure, le plasma ne doit pas être hémolysé.

Un plasma légèrement hémolysé désigne un liquide plasmique contenant de l’hémoglobine en faible teneur. Les causes sont diverses et les conséquences insignifiantes. De nouveaux échantillons de plasma non-hémolysé permettront la réalisation de tests fiables.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Search
Nos produits sont sûrs, efficaces et respectueux de l'environnement.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Articles récents

Catégories